Actualités

News

le 24-02-2017



Aide à la vente : 8 solutions de présentation commerciale innovantes

Publié le 20/02/2017 par José Roda

Pour aider vos forces de vente sur le terrain à être toujours plus convaincantes, mettez à leur disposition une documentation nombreuse et personnalisable, stockée sur leur tablette tactile. Une voie à explorer pour homogénéiser le discours commercial et engager plus facilement le client!

Showpad : Assurer le suivi commercial
Agissant comme une plateforme centralisée, Showpad, dont l'activité a débuté en 2011, offre un accès permanent à l'ensemble des documents nécessaires à vos commerciaux. Lorsque la direction commerciale modifie ou actualise un de ces documents, une notification s'affiche sur le terminal du commercial. Compatible iOS, Android et Microsoft, l'application peut être connectée au CRM de l'entreprise. Il devient alors possible de réaliser un suivi rigoureux de chaque client. D'autant qu'à l'instar d'une solution telle que Tilkee, des marqueurs sont intégrés automatiquement aux documents, afin de savoir qui les consulte, quand et dans quel contexte. De quoi détecter les faiblesses de certains documents mais aussi adapter les scénarii en fonction des interlocuteurs afin de lever les freins éventuels.

lire la suite sur http://www.actionco.fr/Thematique/outils-1021/Diaporamas/aide-vente-solutions-presentation-commerciale-innovantes-314129/showpad-assurer-suivi-commercial-314130.htm#s4Cj70rm0izzm27q.97



News

le 15-02-2017



L’économie du partage, premier pas vers l’ère de la cohérence numérique

Article de Thomas Desrues| sur lesechos.fr

Si "l’uberisation" d’un nombre croissant de pans de l’économie traditionnelle fait sensation par la rupture abrupte qu’elle peut provoquer, la vraie transformation repose sur des signaux plus faibles, annonciateurs d’une nouvelle donne économique, numérique et sociale, toujours plus cohérente.

Le modèle économique émergent, basé sur le partage - d'informations, de ressources, de matériels, de trajets -, ne voit son succès croître qu'à mesure que se développent des réseaux intelligents capables de proposer le meilleur type d'accès et les canaux les plus appropriés.


Fondements de l'économie du partage

Qu'il s'agisse d'Autolib, d'AirBnB ou d'Uber, les plus grands acteurs de l'économie du partage ont pu émerger grâce à la conjonction de trois facteurs :

- la disponibilité applicative permanente, rendue possible grâce à des réseaux de données fiables, performants, et sécurisés. Ce sont les attributs d'une connectivité cohérente, généralisée, car déployée sur l'ensemble du territoire par le biais de technologies d'accès inter-opérées.
- la cartographie, la géolocalisation et par conséquent, la proximité ont joué un rôle fondamental dans le développement des applications issues de cette économie du partage.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-166247-leconomie-du-partage-premier-pas-vers-lere-de-la-coherence-numerique-2065143.php#boAISVh0s0zqheLA.99



News

le 07-02-2017



Relation client online: le cross canal à la peine


Publié le 03/02/2017 par Sonia Puiatti

Le recours aux services clients en multicanal est devenu une pratique généralisée côté consommateurs, alors qu'un nombre très faible d'entreprises ont été capables en 2016 de répondre de façon homogène sur au moins trois canaux. C'est l'un des enseignements du baromètre Qualiweb 2017.

lire la suite sur http://www.actionco.fr/Thematique/marketing-client-1022/Infographies/Relation-client-online-cross-canal-peine-313687.htm#BCq1MUBjsoyKueiL.97



News

le 07-02-2017



Comment transformer ses commerciaux en ambassadeurs de sa marque ?

Publié le 17/01/2017 par Valérie de Montvallon

Et si les commerciaux étaient insuffisamment utilisés pour porter le contenu élaboré par le service marketing? C'est du moins l'avis de Valérie de Montvallon, membre du CMIT (Club des directeurs marketing et communication de l'IT) et par ailleurs Marketing Manager chez Oracle Applications France.
Alors que les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux connaissent une croissance rapide de 20% par an dans le monde pour atteindre plus de 50 milliards en 2019 (Etude de Zenith - dec 2016), il semble qu'un des relais de communication interne à l'entreprise ne soit pas suffisamment exploité : les commerciaux.

En effet, vos commerciaux sont un levier essentiel pour accroître la portée des contenus marketing. Ce canal de communication permet d'accompagner, voire de limiter, les investissements médias et d'atteindre de nouveaux prospects. Voici en 5 points comment transformer vos commerciaux en ambassadeurs de vos assets.

1-Informer : Le Social Selling n'est plus une option

La digitalisation reste encore parfois conceptuelle et certains commerciaux sont parfois encore accrochés aux modes de vente plus traditionnels. Pourtant, une étude de Social Selling Index constate 45% d'opportunités en plus pour les Social Sellers.
lire la suite sur http://www.actionco.fr/Thematique/marketing-client-1022/Breves/Comment-transformer-ses-commerciaux-ambassadeurs-votre-marque-313027.htm#3dejwLKvPvEUEieR.97



News

le 06-01-2017



Bonne Année 2017 !

Nous vous souhaitons une très Belle Année 2017 !

Réussite pour vos projets,

Santé et Sérénité pour profiter pleinement du quotidien !



News

le 15-12-2016



Comment Google s'empare du marché français de la pub

Le géant américain profite de sa force de frappe et des faiblesses des agences pour séduire les plus gros annonceurs.






L'épisode se passe l'été dernier. Le PDG de Carrefour, Georges Plassat, réalise que son groupe est à la traîne sur le digital. Il convoque son comité de direction et l'emmène en voyage à Californie. Tous repartent avec quelques souvenirs de Disneyland… et la solution fullstack de Google pour annonceur : DSP, Analytics 360 et Doubleclick Manager. Pour combler son retard, le géant français de la distribution se jette donc dans les bras de Google.

Un cas loin d'être isolé : deux autres fleurons de l'économie française, L'Oréal et Orange, ont eux aussi décidé de faire confiance à la technologie du groupe américain pour procéder à une part importante de leurs achats médias online. Selon nos informations, pas moins de 11 personnes de chez Google sont présentes à temps-plein chez L'Oréal dans le cadre d'une offre baptisée "Google at your desk". Une simple visite au sein de l'ad-exchange de Google, Doubleclick, confirme le succès de la firme américaine : la moitié du top 20 annonceurs médias en France dispose d'un siège (place pour acheter en direct) au sein de Doubleclick Bid Manager, le DSP made in Google.

Comment expliquer une telle réussite ? "Google a entamé il y a près d'un an et demi une opération de séduction des plus gros annonceurs mondiaux", raconte le patron français d'une plateforme adtech US présente en France. Avec des arguments commerciaux qui passent d'autant mieux que les marques s'agacent du manque de transparence et de pédagogie de leurs agences médias. "Google exploite à fond la rupture de la relation de confiance entre annonceurs et agences", explique le dirigeant d'une plateforme programmatique présente en France. Le terreau est plutôt fertile, avec d'un côté des annonceurs qui "achètent du conseil au kilo" et revoient sans cesse leurs contrats agences à la baisse et de l'autre des agences qui jouent l'opacité pour récupérer la marge qu'elles ont dû abandonner....
article de Nicolas Jaimes. Lire la suite sur http://www.journaldunet.com/ebusiness/publicite/1189438-comment-google-est-en-train-de-s-emparer-du-marche-francais-de-la-pub/



News

le 15-12-2016



DiaporamaGrande conso : les meilleures opé commerciales de novembre vues par Mobeye


Chaque mois, l'appli Mobeye, rémunérant des particuliers qui effectuent des relevés de linéaires via leur smartphone pour le compte de marques, sélectionne la meilleure mise en avant en magasin. Voici les opérations en point de vente qui ont marqué le mois de novembre 2016.

article de Morgane Coquais lire la suite sur http://www.actionco.fr/Thematique/marketing-client-1022/Diaporamas/grande-conso-meilleures-ope-commerciales-novembre-vues-mobeye-311534/jack-daniel-carrefour-pontault-combault-311535.htm#kXpbAwZvL8D5Dhx7.97



News

le 28-11-2016



Comment le social selling s'est imposé chez les commerciaux d'Edenred

Personal branding, optimisation de LinkedIn, techniques de veille sur les réseaux sociaux... dans le cadre de sa transformation digitale, Edenred France a boosté la présence en ligne de ses commerciaux en les formant au social selling.

Faire de ses commerciaux des experts sur les réseaux sociaux dans le but de générer des leads. C'est l'objectif du programme lancé par Edenred France, baptisé " Edenred Social Media Academy ". En formant ses commerciaux au social selling, Edenred s'aligne sur la consommation digitale des entreprises.
C'est en 2014, pour le lancement de la carte Ticket Restaurant, qu'Edenred a voulu prolonger ses actions de communication par le social selling. Le spécialiste des services prépayés à destination des entreprises a donc proposé un parcours de formation à ses commerciaux : des cours d'acculturation aux réseaux sociaux et plus particulièrement de découverte de LinkedIn et de stratégie d'optimisation. De janvier à décembre 2015, pas moins de 42 sessions ont été ouvertes. À la fin de l'année 2016, l'ensemble des 250 commerciaux d'Edenred auront été formés au social selling. " Nos collaborateurs devaient s'engager sur la base du volontariat mais une fois inscrits, suivre toutes les étapes de la formation. L'adhésion a été rapidement très forte " commente Romain Carles, directeur régional des ventes Paca chez Edenred France, qui a lui-même suivi la formation de social selling.

lire la suite sur http://www.actionco.fr/Thematique/management-1020/Breves/Comment-social-selling-est-impose-chez-commerciaux-Edenred-310843.htm#VWqvk59RfB2457kg.97



News

le 20-10-2016



Quelles méthodes de vente innovantes à l'ère de la digitalisation ?

Commercer à l'époque du tout numérique, ça ne s'improvise pas. Analyse des bonnes pratiques, inscrites dans une logique de vente 2.0, pour donner un véritable coup de fouet à sa performance commerciale.

Quelles méthodes de vente innovantes à l'ère de la digitalisation ?

Entre les tâches administratives, les déplacements, ou encore le traitement des commandes, un commercial ne consacre que 22 % de son temps à la vente. Convaincre est d'autant plus complexe pour le commercial que les acheteurs sont aujourd'hui parfaitement informés des offres en présence, et de plus en plus conscients de leur pouvoir. Les communications sur les réseaux sociaux et professionnels, ou encore la facilité des recherches menées via Internet, sont autant d'éléments dans lesquels ils se spécialisent contribuant à les rendre toujours plus insaisissables.

A noter que l'acheteur se situe déjà à 57 % du processus d'achat lorsqu'il fait signe au vendeur. Un chiffre qui bondit d'ailleurs à 70 % dans le cas des achats complexes. Le comportement d'achat se transforme donc radicalement avec les nouvelles technologies. Les signaux numériques sur les réseaux sociaux (recherche de produits, insatisfaction relative à une solution, requête concernant des informations supplémentaires) deviennent aujourd'hui des éléments indispensables à observer pour les équipes de vente. 79 % des vendeurs ayant atteint leurs objectifs ont employé des techniques de vente sociale. Seuls 15 % d'entre eux y sont parvenus sans recours à la vente sociale.

Mais comment se donner les meilleures chances de réussir en ligne, puisque devenir expert de son domaine s'avère indispensable ? Les renseignements précieux puisés sur des réseaux sociaux doivent être diffusés aux équipes de vente. Tisser des relations et conclure des ventes sur LinkedIn est devenu un aspect central. Retrouvez dans le livre blanc " Méthodes de vente à l'ère digitale " les conseils pratiques de Jason Miller, directeur principal du contenu marketing chez LinkedIn, pour apprendre à exceller en la matière. Si l'exercice paraît désormais incontournable, passer les réseaux sociaux au crible peut vite être très chronophage. Mais là encore, découvrez grâce à quelles bonnes pratiques et quels types de logiciels vous pourrez filtrer l'inutile, cibler les personnes au bon moment, et actionner les bons leviers pour communiquer avec elles.

lire la suite sur actionco.fr



News

le 12-10-2016



la relation client à l ’ heure du digital et de la disruption

Le consommateur n'est plus seulement connecté. Il est devenu "always connected". Un défi pour la relation client qui doit s'adapter à cette nouvelle donne avec un point central : innover. Réseaux sociaux , chatbots et hologrammes sont au menu.

C'est un fait. En 2016, nous ne sommes plus seulement connecté, mais "always connected". Conséquence , il incombe aux marques d ’ adopter une stratégie d ’ ubiquité pour être en phase avec leurs consommateurs. Car en plus d ’ être "always connected" les consommateurs sont "connected everywhere" : 54 % des services clients se déploient sur au moins 5 canaux différents.

Le constat est étourdissant : les interfaces de contacts (boutique, téléphonie fixe , mobile , desktop , tablette ) prolifèrent à vitesse grand V. On anticipe déjà les interfaces dématérialisées avec Siri, Echo, Google Home voire par hologramme chez le Japonais Gatebox. Si pour les générations baby - boom et X, le téléphone reste le canal de choix, désormais le messaging est devenu celui que privilégient les millenials. Pourtant, à une époque où les technologies foisonnent et les interactions se démultiplient, la recherche de simplicité ne s ’est jamais fait aussi fortement sentir.

Alors étudions les attentes, les frustrations et les points de rupture dans le parcours client afin de le rendre plus fluide, cohérent et engageant. Les entreprises gagnantes seront celles qui offriront de la simplicité, véritable facteur d ’enrichissement du parcours client. Et pour cela, Messenger est un partenaire de choix.

Avec 1 milliard d ’utilisateurs mobile et 1,5 milliard d’ utilisateurs web, Messenger propose une expérience de centralisation ou convergence incomparable : à la fois cross -canal et cross- device. En plus de permettre aux marques d ’être proactives en se positionnant là où se trouve déjà le client, Messenger donne aux clients la liberté d ’ entrer en contact avec la marque à tout moment et dessine ainsi les contours d ’ une nouvelle expérience Client, qui par la convergence sera effectivement simplifiée.

Avec les Chatbots et spécialement ceux qui s’intégreront à Messenger, l’expérience client au- delà d ’ être transformée, se verra prolongée et enrichie. À travers une série d ’ expérimentations, notre agence The Social Client a montré que 80 % des utilisateurs acceptaient un premier niveau de réponses automatisées lorsque le relais avec l ’ agent humain avait lieu sans frictions . Pour assurer cette fluidité, la mission des bots est double. Ils doivent d ’une part défléchir les contacts de premier niveau pour faciliter et enrichir le rôle de l’ agent qui dispensera alors un conseil expert ultra - personnalisé. D ’ autre part, le bot apportera au client un renseignement ou un routage rapides et pertinents, quels que soient l ’heure ou le canal.

Toutes ces évolutions répondent à la tendance croissante qui voit le Customer Generated Content se substituer aux messages directs des marques. Car en plus d ’être affûtés aux technologies digitales qui permettent d’ être connectés partout, à toutes heures, les clients sont également friands des innovations qui leur donnent la parole . Ils ont des avis, n’ hésitent plus à les partager et sont à l ’ écoute des autres . Selon les secteurs d ’ activité, la recommandation d ’ un pair pèse aujourd ’ hui entre 50 à 90 % sur la décision finale d ’ achat. Cette disruption force les marques à construire et déployer des nouveaux modèles de la Relation Client, adaptés aux usages de ces "consommacteurs" sensibles au bouche à oreille

32% des moins de 35 ans ont utilisé les réseaux sociaux pour s’ adresser à une entreprise en 2015. Une marque a dorénavant tout intérêt à se donner les moyens pour gérer judicieusement ces réseaux. Pour se projeter avec succès dans cette relation client sociale - digitale, les entreprises doivent abandonner la mentalité traditionnelle du modèle fermé qui vise à tout contrôler, notamment leurs clients, alors que ces derniers possèdent au contraire plus d ’ outils d ’ influence que jamais. La marque qui aura apprivoisé les réseaux sociaux pour se constituer une communauté de clients fidèles et passionnés aura remporté le pari de réarticuler la notion de « service client » autour d ’ un nouveau concept d ’expérience client où l’ intérêt et le plaisir ont toute leur place.

Mais impossible de sortir gagnant sans faire preuve d ’ audace. La souplesse et l ’ expérimentation sont les seuls moyens pour rester à la pointe du digital et prendre de l ’ avance sur le marché dont la réalité est de plus en plus ouverte et mouvante. Non seulement faut - il investir dans les Chatbots et le Community Management , mais il faut y investir maintenant . La voix du client est définitivement "Social !

Chronique de Vanessa Boudin- Lestienne sur journaldunet.com



[ Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ]

BW CONSEIL - 25, rue du Maréchal Foch - 78000 VERSAILLES - 09 82 61 79 44

© BW conseil 2012 - tous droits réservés - Mentions légales

Site conçu et réalisé par M.SLOOP, studio de création